comment bien decalotter bebe

Décalotter son bébé, est-ce obligatoire ou non ? Telle est la question posée par presque toutes les mères de petits garçons. Et pour répondre à cette question qui préoccupe tant de mamans : ce n’est en aucun cas une obligation. Cependant, le décalottage était autrefois un geste conseillé par les spécialistes pour des raisons hygiénistes.

Décalotter bébé : en quoi cela consiste exactement ?

Le décalottage est une action qui consiste à dégager le prépuce, c’est-à-dire la peau qui recouvre le gland, en le faisant glisser vers la base de la verge.  Quand l’enfant n’a pas subit de circoncision, le gland peut être recouvert par le prépuce. Et cette situation provoque des sécrétions de couleur blanche et de nature pâteuse, qui s’épaississent et se solidifient. Cette substance est appelée le smegma. Vous n’avez pas à vous inquiéter quand vous décalottez votre enfant pour la première fois. Il ne s’agit en aucun cas d’une infection.

Comment décalotter votre bébé ?

Le décalottage n’a rien d’être traumatisant. Il n’est donc pas nécessaire de le faire doucement. Pour décalotter votre bébé, le mieux serait de le faire juste après de lui faire prendre son bain. A ce moment là, la peau a une texture plus souple. Les spécialistes conseillent de faire le décalottage étape par étape de façon à enlever 1mm à chaque bain qui devrait se faire en moyenne, une à deux fois par semaine. C’est très important pour arriver à décalotter votre bébé complètement. Des attachements peuvent s’éterniser pendant l’enfance si le décalottage ne se fait pas entièrement.

Si vous n’êtes pas sûr d’y arriver, vous avez la possibilité de faire appel à un pédiatre pour qu’il procède au décalottage de votre bébé. Il préconisera une crème anesthésiante à appliquer autour du prépuce et du gland 60 mn avant la consultation, pour qu’il puisse décoller le prépuce en le tirant délicatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *