Pour l’explosion dans le port de Beyrouth accusé le ministre exprime et trois ministres

Ancien Premier ministre et trio d’exministres inculpés après enquête
explosion a confirmé que les suspects avaient reçu plusieurs avis écrits,
dans laquelle ils ont été avertis de reporter l’élimination du nitrate d’ammonium
stocké dans le port.

A lire en complément : Comment perdre du poids sans stress

« Ils n’ont pas non plus pris les mesures nécessaires pour prévenir une explosion dévastatrice et
dégâts énormes », a déclaré une source de la magistrature. En même temps
ajouté, le tribunal va commencer à interroger les suspects lundi. Parmi les accusés,
Ancien ministre des Finances Ali Hasan Khalil, ancien ministre des Travaux publics
Yúsif Fenianos et ex Ministre des transports Ghazi Zajtar.

2750 tonnes de nitrate d’ammonium auraient explosé au port,
qui a été stocké dans le port depuis 2013, lorsque les bureaux de douane il
confisqué du navire Rhosus, transportant des marchandises de la Géorgie à
Mozambique.

Lire également : Snack de minuit : résister ou céder ?

Les marchandises confisquées sont restées entreposées dans l’entrepôt, bien que les douaniers à maintes reprises —
mais sans succès — ils ont demandé au tribunal d’ordonner le retrait de ces documents. Par
certaines sources pourraient incendie dans l’entrepôt provoquer des travaux de soudage, ce qui
ils étaient là peu avant. Selon des témoins, elle était dans l’entrepôt en plus de nitrate
l’ammonium stocké et les produits pyrotechniques d’ammonium.

Explosion du 4 août et incendie subséquent avec onde de pression
a causé des dommages matériels, dont le montant est estimé à 8,5 —
12,5 milliards d’euros. Environ 300 000 personnes ont été laissées sans toit sur la tête,
qui représente environ 12 % de la population de la capitale. Vous explosez
a fait 204 victimes, 6 500 autres blessés.

Dans le

cadre de l’enquête en cours, ils ont jusqu’à présent été détenus et
25 personnes faisant l’objet d’une enquête. Beaucoup de Libanais blâment pour la tragédie corrompu
direction de l’Etat. À la suite de manifestations de rue généralisées, le gouvernement a chuté
Premier ministre Hassan Diyabb.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post