Comment soigner la rubéole chez les bébés ?

C’est une maladie généralement bénigne chez les enfants. Le principal danger médical de la rubéole est l’infection des femmes enceintes car elle peut provoquer le syndrome de rubéole congénitale chez les bébés en développement.

Aujourd’hui, la plupart des infections à la rubéole apparaissent chez de jeunes adultes non vaccinés plutôt que chez les enfants. En fait, les experts estiment que 10 % des jeunes adultes sont actuellement sensibles à la rubéole. Ce qui pourrait constituer un danger pour les enfants qu’ils pourraient avoir un jour.

Avez-vous vu cela : Burn Out : comment se détendre ?

Quels sont les signes et les symptômes de la rubéole ?

L’infection à la rubéole peut commencer par une légère fièvre,  entre 37,2 à 37,8°C, pendant 1 à 2 jours et par des ganglions lymphatiques sensibles et enflés, généralement à l’arrière du cou ou derrière les oreilles. Une éruption cutanée commence alors sur le visage et s’étend vers le bas. Au fur et à mesure qu’elle s’étend, elle se dissipe généralement sur le visage.

A lire aussi : https://thefactory.ovh/coronavirus-travailleurs-sociaux-du-vendredi-la-maternelle-les-travailleurs-scolaires-sont-testes/

L’éruption de rubéole est souvent le premier signe de maladie qu’un parent remarque. Elle peut ressembler à de nombreuses autres éruptions virales, se présentant sous la forme de tâches roses ou rouges claires, qui peuvent fusionner pour former des tâches de couleur uniforme. L’éruption peut être accompagnée de démangeaisons et dure jusqu’à 3 jours. Lorsque l’éruption disparaît, la peau touchée peut s’écailler en très fines lamelles.

Les autres symptômes de la rubéole, plus fréquents chez les adolescents et les adultes, peuvent comprendre des maux de tête, une perte d’appétit, une conjonctivite légère, un nez bouché ou qui coule, des ganglions lymphatiques gonflés dans d’autres parties du corps, ainsi que des douleurs et des gonflements dans les articulations. De nombreuses personnes atteintes de rubéole ne présentent que peu ou pas de symptômes.

La rubéole chez une femme enceinte peut provoquer un syndrome de rubéole congénitale, avec des conséquences potentiellement dévastatrices pour le fœtus en développement. Les enfants qui sont infectés par la rubéole avant la naissance risquent d’avoir des problèmes de croissance, une déficience intellectuelle, des malformations du cœur et des yeux, la surdité et des problèmes de foie, de rate et de moelle osseuse.

La rubéole est-elle contagieuse ?

Le virus de la rubéole se transmet d’une personne à l’autre par de minuscules gouttes de liquide provenant du nez et de la gorge, en éternuant et en toussant. Les personnes atteintes de rubéole sont les plus contagieuses entre la semaine précédant et la semaine suivant l’apparition de l’éruption. Une personne infectée mais ne présentant aucun symptôme peut quand même transmettre le virus.

Les nourrissons qui ont le syndrome de la rubéole congénitale peuvent excréter le virus dans l’urine et le liquide du nez et de la gorge pendant un an ou plus et peuvent transmettre le virus à des personnes qui n’ont pas été vaccinées.

Comment traiter la rubéole ?

La rubéole ne peut pas être traitée par des antibiotiques car ils ne sont pas efficaces contre les infections virales. Sauf complications, la rubéole se guérit d’elle-même.

Toute femme enceinte qui a été exposée à la rubéole doit immédiatement contacter son obstétricien.

La rubéole est généralement bénigne chez les enfants, qui peuvent souvent être soignés à la maison. Surveillez la température de votre enfant et appelez le médecin si la fièvre monte trop haut.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post